• votre commentaire

  • votre commentaire
  • Un grand merci pour tous vos messages d'encouragement et de soutien pendant cette nouvelle aventure.
    Ils m'ont fait chaud au coeur...

     


    15 commentaires
  •  
     
     
    Rendez-vous le 30 juillet à 20h50 sur France 3 
     

    Les Baronnies
      
    La Drôme provencale alterne les  larges voies de communications naturelles par ses vastes vallées, mais aussi de considérables remparts naturels. Elle conjugue des influences montagnardes et méditerranéennes, les aromates et la truffe y sont rois. On y trouve une nature singulièrement variées, sauvage et préservée, c'est d'ailleurs un sanctuaire géologique de premier ordre. L'épreuve de prologue opposera d'ailleurs les candidats dans un décor unique de marnes multicolores dans une chevauchéee équestre.

    EPREUVE N° 1
    Jeu de l'énigme : les plantes aromatiques
    Premier producteur français de plantes aromatiques, ce département se doit bien de nous mener par le bout du nez ! Lavande, thym, romarin, sauge...Ces essences parfumées venues de la Drôme concourent autant à la gastronomie qu'aux cosmétiques, la chimie, la médecine douce. Même si la nature offre toutes ces plantes, elles sont désormais cultivées, et de nombreuses recherches sont en cours pour améliorer les propriétés et les principes actifs de chaque plante.
    Dans ce contexte, les candidats enquêteront parmi les laboratoires les distilleries et les cultivateurs pour identifier et rejoindre un expert-cultivateur de « farigoule », c'est à dire de thym, aux multiples propriétés que nous découvrirons au fil de leur recherche.

    EPREUVE N° 2
    Jeu de l'objet : le cavadou à truffes

    A propos de nez, la Drôme est aussi le premier producteur français de truffe, avec plus des trois-quarts de la récolte française. Le ramassage sauvage ne représente guère que le dixième du total, et pourtant la reproduction et la croissance de ce « diamant noir » si goûteux demeurent une énigme pour la science.
    Fureter à l'Institut National de Recherche Agronomique, dans les marchés et parmi les négociants locaux permettra aux candidats de la Carte aux Trésors d'approcher l'un de ces très discrets trufficulteurs, afin de lui remettre son outil capital : le cavadou.     

    EPREUVE N° 3
    Jeu du gage : l'eau et les fontaines

    Comme tant d'autres villages drômois, Mollans-sur-Ouvèze, enfermé dans ses antiques fortifications, témoigne d'une époque où l'élément le plus précieux était... l'eau. Car, avant les années Soixante, l'eau courante n'était encore qu'un rêve ; il fallait compter avec l'ingéniosité et l'ardeur des habitants pour aménager des travaux d'irrigation, des fontaines et des lavoirs publics.
    Les sens en alerte et l'ardeur à gagner, en parcourant ces heureux vestiges disséminés dans un habitat conservé, les candidats suivront le cours de l'eau et le cours de l'Histoire.

    EPREUVE DE LA ROSE DES VENTS
    Rallye Paper sur les forteresses féodales

    Dès le haut Moyen Age, le territoire des Baronnies se constituait comme indépendant, autonome et à l'écart des conflits seigneuriaux. Les baronnies étaient en effet pauvres en ressources, mais représentaient un lieu de passage d'Est en Ouest facilité par des larges vallées. Par la suite, elles furent l'objet des intérêts des territoires voisins, puis intégrées au Dauphiné et enfin au royaume de France, au prix de maintes batailles. Ensuite, ce furent les guerres de religion qui bouleversèrent cette région. Il en reste un riche patrimoine militaire de toutes les époques.
    Les deux candidats remonteront le temps ; d'abord en se renseignant habilement sur l'importante communauté protestante drômoise afin de repérer le foyer emblématique de la Réforme, au 16ème siècle, puis en ralliant ensuite le cœur politique de ces vieilles baronnies, du temps de leur indépendance.

    EPREUVE DU TRESOR
     C'est sur la falaise au sommet de laquelle l'ancienne place forte du seigneur des baronnies se dressait, qu'une vertigineuse épreuve de rappel (80m) et d'escalade livrera accès au  trésor.

     


    7 commentaires